Les Ressources qui peuvent vous aider

Intervention téléphonique

Centre de prévention du suicide Côte-Nord 24 heures/7 jours
1-866-APPELLE/1-866-277-3553

Info-Social Aide psychosociale 24 h/7 jours
8-1-1

Tel-jeunes 1-800-263-2266 (tél)
514-600-1002 (texto)

Ligne parents 1-800-361-5085 www.ligneparents.com

WEB www.preventionsuicidecotenord.ca facebook.com/CPSCoteNord/

*Aucune intervention ne sera faite sur les réseaux sociaux ni par courriel.

Votre ado vous inquiète

 L’adolescence

L'adolescence n’est pas nécessairement vécue de la même manière par tous. C’est l’étape du développement accéléré où l’adolescent doit faire face à de nombreux changements internes et externes. Cela constitue une phase de remise en question, tant pour l’adolescent que pour l’ensemble de la famille.

Le suicide est un phénomène complexe déterminé par l'interaction de plusieurs facteurs. Souvent, ce qui est connu de l'entourage n'est pas toujours représentatif de ce que l'adolescent vit intérieurement. Parfois, un événement qui peut sembler banal pour un peut être difficile à surmonter pour un autre. Cela peut amener l'adolescent à vivre une grande détresse. 

Sa grande impulsivité et son manque d’expérience dans la résolution de problèmes et dans la gestion du stress font en sorte que l’adolescent n’a pas toujours le recul nécessaire pour dédramatiser cet événement. D’autres solutions peuvent être difficiles à entrevoir et l’idée du suicide peut alors s’installer.

Par le suicide, l’adolescent ne cherche pas à mourir, mais simplement à faire cesser la souffrance qui l’habite.

 

Une situation difficile

Chaque individu devra faire face à des difficultés au cours de sa vie. Bien que ces événements ne soient pas vécus de la même façon par tous, ils pourraient devenir des moments critiques qui amèneraient certains adolescents à penser au suicide.

Voici quelques exemples de situations difficiles:

  • Le divorce ou la séparation des parents
  • Un déménagement
  • Des difficultés vécues à la maison (violence, abus, chicane)
  • La mort de quelqu’un d’important
  • Des difficultés à l’école
  • Un manque d’amis
  • Le rejet des autres
  • Le fait de ne pas aimer son corps
  • Une maladie ou un handicap physique
  • Une punition sévère
  • Des difficultés sportives
  • Le sentiment d’être privé d’amour
  • Une rupture amoureuse
  • L’intimidation

Dans l’une ou l’autre de ces situations, si l’intensité des émotions ressenties ne diminue pas avec le temps, soyez vigilant et demandez de l’aide.

 

Comportements inquiétants

La plupart des jeunes manifestent leur besoin d’aide par des messages souvent subtils et difficiles à décoder. Par exemple, ils peuvent essayer de le faire:

Par des mots :
- «Je suis écoeuré.»
- «Je vais disparaître.»
- «Ils vont être mieux sans moi.»
- «De toute façon, tout le monde se fout de moi.»
- «Je vais aller rejoindre mon père (ou autre personne décédée).»
- «Je vais m’en aller.»

Par des gestes :
- Isolement;
- Difficulté à dormir;
- Perte d’intérêt pour ses activités;
- Recherches Internet sur le suicide et les moyens de se suicider;
- Dons d’objets importants;
- Début ou augmentation de la consommation (alcool, drogue);
- Rédaction de lettres d’adieu.

Par des sentiments :
- Pleurer beaucoup;
- Sentiment de colère;
- Agressivité (ex: détruire des objets);
- Vivre du stress;
- Avoir l’impression d’être un moins que rien.

Les parents sont souvent les premiers témoins de ces messages de détresse. Si vous observez ne serait‑ce qu’un seul de ces signes,  une intervention est nécessaire. Sachez que de l’aide est disponible.

 

Si la situation de votre adolescent vous inquiète, consultez la section Quoi faire?.

 1-866-APPELLE

© © 2016 Centre de prévention du suicide Côte-Nord. Tous droits réservés.

Réalisation: iXmédia